Parc national de la Fruška Gora

À seulement une demi-heure de route de Novi Sad et une heure et demie de Belgrade, se trouve l'un des plus beaux mais aussi l’un des plus grands parcs nationaux de la Serbie : la Fruška Gora.
Le site d'excursion favori des habitants de toutes les villes avoisinantes s'étend le long des rives du Danube et représente une île verte unique en son genre, idéale pour échapper à l'asphalte brûlant.

Un foyer pour les espèces végétales et les animaux menacés

La diversité de la flore et de la faune de la Fruška Gora date du temps où elle était une vraie île au milieu de la mer Pannonienne.  En témoigne aujourd’hui la découverte de restes de fossiles de coquillages de mer, d’escargots de mer et de coraux.Les forêts recouvrent presque entièrement ce parc national riche de plus de mille espèces végétales dont beaucoup tombent dans les raretés naturelles de la Serbie. Les visiteurs qui sont suffisamment téméraires mais aussi un peu chanceux peuvent tomber sur pas moins d’une trentaine d’espèces d'orchidées dont 18 sont d’une importance internationale.La diversité du monde animal n’est pas en retrait par rapport à celui des végétaux, et de nombreuses espèces sur place sont inscrites sur la liste Rouge des espaces menacés. C’est un endroit où les oiseaux rares construisent leurs nids et actuellement le seul endroit où l’aigle impérial, qui appartient à la catégorie des espèces vulnérables, élève ses petits.

Symbiose du sport et de la nature

Le Marathon de la Fruška Gora est l’une des manifestations la plus célèbre de ce parc national. Avec ses 19 pistes il a attiré depuis plus de quarante ans des centaines d’adorateurs de la marche et de la course à pied dans la nature.Ce parc national est une destination de choix pour les cyclistes et les randonneurs mais également pour tous ceux qui aiment simplement souffler en pleine nature pendant leur temps libre. Les montagnards devraient savoir que les itinéraires de Fruška Gora varient des plus faciles aux plus difficiles et qu’ils sont tous marqués par des panneaux qui les conduiront de manière fiable de part et d’autre de ce joyaux de la Vojvodine.Et lorsqu’ il sera temps de faire une pause, des aires de repos et des installations de restauration sont présentes où vous pourrez vous reposer et remettre vos idées en place toute tranquillité.La Fruška Gora a le plaisir d'accueillir tous ceux qui viennent ici juste pour s'allonger sur l'herbe et « se prélasser » en respirant l'air frais de la montagne jusqu'à ce que votre ventre gargouille, vous indiquant de vous rendre dans l’un des restaurants locaux pour goûter aux nombreuses spécialités de cette région 

Des versants de miel et de vin

Dans les temps antiques, les anciens Romains appelaient la Fruška Gora « Almamons » ce qui signifie littéralement « colline fertile ». Ceci est également démontré par le fait que la vigne dans cette région a été plantée à l'époque même de l'empereur romain Marcus Aurelius.
La Fruška Gora est encore synonyme de la viticulture et de vin, boisson divine étourdissant tous nos sens. Dans le vignoble de la Fruška Gora vous pouvez essayer des vins de première qualité issus de cépages nationaux tels que la Neoplanta, la Župljanka, la Gamza ...
Si vous êtes déjà dans la région, vous devrez absolument goûter au bermet, boisson aromatisée spécifique de Fruška Gora, qui est élaborée en mélangeant du vin et plusieurs types d’herbes aromatiques. La recette exacte est gardée secrète et est transmise de génération en génération parmi les membres d'un petit groupe de familles locales.
Propices à la production de miel, les forêts de tilleuls et les prairies sans fin ont toujours été un lieu idéal pour les abeilles. À travers les montagnes de Fruška Gora, les apiculteurs locaux ont installé leurs ruches et les abeilles travaillent d'arrache-pied pour que tous ceux qui se rendent sur cette "île verte" puissent goûter au véritable miel naturel.

Monuments historiques et culturels 

Sur la montagne de la Fruška Gora, un grand nombre de monastères ont été construits du XVème au XVIIIème siècle et ils représentaient le centre de la vie spirituelle et politique de cette région. Les plus célèbres d'entre eux sont les monastères orthodoxes de Krušedol, Novo Hopovo, Staro Hopovo, Jazak, Beočin, Šišatovac et Vrdnik.
Des vestiges de la préhistoire, des fortifications, des routes et des nécropoles témoignent des premières colonies ayant peuplées cette région et des traces matérielles indiquent aussi la présence d'anciens Romains.
La Fruška Gora a toujours été un point stratégique important durant l’histoire. Sa place de choix la menait à contrôler et à défendre les territoires avoisinants. Les plus célèbres fortifications sont celles de la forteresse de Petrovaradin et la tour de Vrdnik. Elles portent en elles aujourd’hui encore les efforts audacieux de leurs constructeurs et racontent l’histoire de la vie de ceux qui ont veillés sur l’ennemi, perchés dans leurs bastions.Ce bijou de la Vojvodine n’a pas été épargné durant la Seconde Guerre mondiale étant donné qu’elle était au cœur des conflits, de par de sa position stratégique. Heureusement sa nature abondante a fourni un abri à tous ceux qui ont fui la guerre comme en témoigne aujourd'hui le monument à l'Iriški Venac.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie