Grotte de Ravništarka

La région de Kučevo à l’est de Serbie est très riche en grottes et représente ainsi un vrai paradis pour tous les amoureux de la spéléologie. Outre les grottes d’une beauté extraordinaire comme celles de Dubočka ou de Ceremošnja, cette région possède aussi la grotte de Ravništarka qui est classée monument naturel protégé.

Il s’agit d’une grotte traversée par le ruisseau de Ponorac surgissant quelques kilomètres en amont d’une autre cavité plus petite appelée la grotte de Bisa.
Située dans les environs du village de Ravnište, cette grotte doit son statut actuel aux jeunes hommes des villages avoisinants qui étaient les premiers à la traverser de bout en bout et qui ont ainsi ouvert la voie aux spéléologues professionnels. La grotte de Ravništarka a été explorée de fond en comble, et est adaptée aux visiteurs qui peuvent la visiter en suivant une piste aménagée sur une longueur d’un peu plus d’un demi-kilomètre.
La grotte est riche en ornements géologiques sur les parois et au plafond, offrant aux visiteurs l’occasion d’observer une diversité morpho-spéléologique composée de neufs ensembles différents.
La première partie de la grotte, “Savin kanal”, s’étend sur une longueur de 88 mètres depuis l’entrée jusqu’à “Omladinski kanal” qui représente la deuxième partie. “Omladinski kanal” mesure un peu plus de 70 mètres de long et est extrêmement riche en décorations. Cette partie de la grotte séduit les visiteurs notamment grâce au “Slingeral”, une draperie de pierre plissée ressemblant à de courts rideaux, mais aussi par “Odzaklija“, motif rocheux ressemblant à un foyer ouvert, et en fin « Rudonja », sorte de demi-sphère en tuffeau.
L’ensemble spéléologique suivant traversé par les visiteurs s’appelle le « Le Lac des cygnes ». Il a été nommé d’après un petit lac et une figure ressemblant à un cygne se trouvant en son sein. Ici les visiteurs peuvent également observer un enchaînement naturel de motifs géologiques et de stalagmites ressemblant à une harpe, ainsi qu’une série impressionnante de colonnes nommée « Fées du lac ». Un joli ensemble de décorations murales en calcites brillants, appelé « Jolie Ravništarka » est le symbole non seulement du “Lac des cygnes”, mais aussi de toute la grotte.
Si vous continuez plus loin le long du canal principal, vous arriverez à une petite salle au plafond blanc neige constellé de nombreuses stalactites massives renvoyant une image de conte de fée. C’est justement du fait de cette atmosphère féerique qu’elle a été nommée « Château blanc », tandis que sa plus belle décoration, une formation en forme coquillage blanc s’élevant à une hauteur de trois mètres et demie, a été nommée « Balcon de Blanche-Neige ».
Le “Château blanc” est suivi du « Canal de léopard », nommé ainsi à cause de motifs et de reliefs étranges sur le plafond et les parois. En traversant ce dernier, on entre dans le véritable « hall » de la grotte, le « Château noir ». Les ornements blancs disposés le long des roches noires de cette salle créent un contraste visuel stupéfiant nommée “Iconostase”. Il est entouré de décorations singulières nommées “Oiseaux”.
Continuez plus loin en suivant le « Canal de source » décoré par un groupe de stalactites nommé “Grosse tête” et un grand ornement nommé « Porte blanche ». Vous arriverez alors au petit château blanc, un canal sans issu formant une pièce à part entière. La dernière partie de la grotte s’appelle les “Galeries de Dušan” nommées ainsi d’après Dušan Nedeljković, l’homme à qui nous devons la construction des voies permettant aux visiteurs de profiter de la magie des grottes de Ravništarka et de Ceremošnja.
Sur le plateau surplombant la grotte, finissez votre visite de la grotte de Ravništarka en choisissant un souvenir qui vous rappellera pour toujours cet endroit. Sinon, restaurez-vous dans un restaurant d’où émane des odeurs de plats typiques de la région.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie