Histoire
facebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquarefacebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquare

40 000 av. J.-C. Paléolithique – les traces des premières installations sur le sol de la Serbie.

6500 – 5500 av. J.-C. Mésolithique – la culture de Lepenski Vir, dans la gorge de Djerdap.

4500 – 3200 av. J.-C. Néolithique inférieur – la culture de Vinca, près de Belgrade.

2000 – 1000 av. J.-C. L’Âge du bronze – la culture de Vatin, Dubovac.

1000 av. J.-C. – 100 ap. J.-C. L’Âge du fer – les premières tribus connues de l’histoire : Moésiens, Tribales, Dardanes.

269 L’empereur Claude II vainc les Goths près de Nis.

IIIe – IVe siècle Plusieurs empereurs romains sont nés sur le sol de la Serbie d’aujourd’hui (Aurélien, Probus, Galère, Constantin le Grand…).

IVe siècle Sirmium est une capitale de l’Empire romain.

395 Après la division de l’Empire romain, le territoire de la Serbie appartient à l’Empire d’Orient.

527 – 565 L’empereur byzantin Justinien construit et renouvelle les villes, bâtit les églises et dans sa région natale, bâtit Justinijana Prima.

VIe siècle Les tribus slaves de Podunavlje s’installent dans les Balkans.

Env. 630 Les Slaves conquièrent Singidunum (Belgrade)

VIIe siècle Les Serbes adoptent le christianisme.

Env. 780 Le prince Viseslav, le premier souverain serbe connu de l’histoire.

830 – 851 Le prince Vlastimir, fondateur de la plus ancienne dynastie serbe, Vlastimirovici.

IXe siècle Constantin (nom monacal Cyrile) et Méthode, missionnaires chrétiens, créent le premier alphabet slave, la glagolitique ; les livres liturgiques sont traduits en vieux-slave.

878 La première apparition du nom slave de Belgrade.

Xe siècle La création du cyrillique.

1054 Après la séparation de l’église chrétienne Occidentale, la Serbie appartient à l’Orientale.

1096 – 1189 Les armées des croisades traversent la Serbie.

1166 – 1196 Le grand duc (zupan) Stefan Nemanja, fondateur de la dynastie des Nemanjic, fait la guerre contre Byzance, gouverne le territoire de la côte Adriatique jusqu’à la Morava et Sar-planina.

1175 – 1236 Saint Sava (prince Rastko Nemanjic), le premier archevêque serbe.

1180 La création de l’Évangile de Miroslav, le plus important et le plus beau monument écrit serbe.

1196 – 1228 Stefan Prvovencani gouverne la Serbie, conquiert Nis, Vranje et Prizren.

1217 La Serbie devient un royaume, Stefan Prvovencani reçoit la couronne royale du pape.

1219 La création de l’Archiépiscopie autocéphale serbe, avec le siège à Zica.

1243 – 1276 Le roi (Stefan Uros 1er, marié avec Hélène d’Anjou ; le renforcement économique de la Serbie et l’arrivée des mineurs saxons.

1276 – 1282 Le roi Stefan Dragutin.

1282 – 1321 Le roi Stefan Uros II Milutin étend l’État serbe vers le sud.

1284 Belgrade vient pour la première fois sous le gouvernement serbe.

1285 Les Mongols ravagent la Serbie.

1321 – 1330 Le roi Stefan Decanski.

1331 – 1355 Le roi Dusan vainc les Bulgares près de Velbuzd, conquiert le nord de la Grèce et proclame le Code de Dusan.

1346 À Skoplje, Dusan est couronné empereur des Serbes, Grecs et des régions maritimes. L’Église serbe reçoit l’ordre de Patriarchie.

1355 – 1371 L’empereur Stefan Uros V Nejaki ne réussit pas à contrôler les nobles serbes désunis ;  annonce de l’effondrement de l’empire serbe.

1371 La bataille de Maritza, après laquelle commence la conquête ottomane de la Serbie.
1377 Le ban bosniaque Tvrtko, cousin des Nemanjic, est couronné à Mileseva, roi de la Bosnie et des Serbes.

1389 La bataille de Kosovo polje où meurent les deux souverains (prince Lazar et sultan Mourad 1er) et la fleur de la noblesse serbe ; la Serbie devient vassal de l’Empire ottoman.

1389 – 1427 Stefan Lazarevic, fils du prince Lazar, devient despote en 1402.

1402 – 1459 Le « despotat » serbe, dans les relations vassales doubles envers la Hongrie et l’Empire ottoman. Le développement des mines et du commerce, la floraison des villes.

1403 Sous le despote Stefan Lazarevic, Belgrade devient la capitale de la Serbie médiévale.
1427 – 1456 Le despote Djuradj Brankovic, neveu du despote Stefan Lazarevic.

1427 Les Ougres conquièrent Belgrade.

1439 – 1455 Les Ottomans conquièrent la majeure partie de la Serbie et Novo Brdo.

1459 Les Ottomans conquièrent Smederevo et la Serbie perd son indépendance.

1521 Les Ottomans s’emparent également de Belgrade, tenue par les Ougres.

1557 Makarije est nommé patriarche serbe, frère du Grand Vizir Mehmet Pasha Sokolovitch.

1683 – 1699 La cinquième guerre austro-turque.

1688 L’armée autrichienne conquiert Belgrade.

1690 Après la défaite des Autrichiens à Kacanik, le patriarche Arsenije III est à la tête de la migration des Serbes vers le nord, la Voïvodine. Belgrade tombe de nouveau sous la souveraineté ottomane.

1717 Le commandant autrichien Eugène de Savoie vainc les Turcs dans la grande bataille près de Belgrade et conquiert la Serbie jusqu’à la Zapadna Morava.

1739 La paix de Belgrade, le Danube et la Sava redeviennent la frontière entre l’Autriche et la Turquie.

1751 – 1753 En nombres importants, les Serbes émigrent en Russie, de l’autre côté, le peuplement par de nombreuses populations provenant des différentes parties de la Monarchie des Habsbourg crée une structure ethnique variée en Voïvodine.

1788 – 1791 La guerre austro-turque. La libération de la Krajina de Koca.

Le 15 février 1804 Après le rassemblement des notables serbes à Orasac, commence la Première insurrection serbe contre le pouvoir ottoman ; pour chef est nommé George Petrovic, surnommé Karageorge.

1806 Karageorge libère Belgrade qui redevient la capitale de la Serbie.

1813 L’étouffement de la Première insurrection serbe.

1814 Le Soulèvement de Hadji-Prodan.

1815 La Deuxième insurrection serbe, Milos Obrenovic à la tête de l’insurrection.

1818 La première édition du « Dictionnaire serbe » de Vuk Karadzic est publiée, ce qui marque le début de l’établissement de l’alphabet cyrillique serbe moderne.

1830 – 1833 La Serbie obtient son autonomie par le hatti-chérif du sultan et le prince Milos Obrenovic est confirmé par le bérat du sultan comme souverain héréditaire de la Serbie.

1835 La Constitution de la principauté serbe est instaurée, connue comme la Constitution de Sretenje, qui a été suspendue parce que trop libérale, sous la pression de l’Autriche, la Russie et la Turquie.

1839 – 1842 Le premier règne du prince Michel Obrenovic.

1841 Belgrade devient la capitale de la Principauté de la Serbie ; la Société scientifique serbe (Drustvo serbske slovesnosti) est fondée (future Académie serbe des sciences et des arts).

1842 – 1858 Alexandre Karadjordjevic, prince de la Serbie.

1848 La Révolution hongroise et la proclamation de la Voïvodine serbe.

1860 – 1868 Le second règne du prince Michel Obrenovic.

1864 Matica srpska, fondée en 1826 à Budapest, transférée à Novi Sad.

1867 Les troupes turques quittent les dernières six villes fortifiées en Serbie.

1868 – 1889 Milan Obrenovic, roi depuis 1882.

1876 – 1878 La guerre serbo-turque qui apporte la liberté à la Serbie du Sud-Est, Nis et Vranje. La guerre serbo-bulgare à Slivnica.

1878 Au Congrès de Berlin a été confirmée l’autonomie de l’État serbe.

1882 La Principauté serbe proclamée en royaume.

1888 La Constitution du Royaume de la Serbie qui instaure le parlementarisme.

1889 – 1903 Le roi Alexandre Obrenovic.

1893 L’introduction de l’éclairage électrique à Belgrade, l’année suivante démarre le tramway électrique.

1903 Le Coup d’État de mai – après le meurtre du roi Alexandre et de la reine Draga, la dynastie des Karadjordjevic revient au trône.

1903 – 1921 Le roi Pierre 1er Karadjordjevic, souverain de la Serbie.

1912 La Première guerre balkanique – la Serbie, le Monténégro, la Bulgarie et la Grèce contre la Turquie ; les derniers territoires serbes sous le pouvoir ottoman sont libérés.

1913 La Deuxième guerre balkanique quand la Serbie bat la Bulgarie.

1914 Par l’attaque de l’Autriche-Hongrie sur la Serbie, commence la Première Guerre mondiale. Les Autrichiens bombardent et occupent Belgrade, mais les Serbes la libèrent la même année. Les batailles de Cer et de Kolubara sont les premières victoires des alliés dans cette guerre.

1915 La retraite de l’armée serbe, du Gouvernement et du peuple à travers l’Albanie vers la Grèce, quand de nombreux périssent de la famine, du froid et des maladies.

1918 L’Armée serbe perce le front de Salonique, la Bulgarie et l’Autriche-Hongrie capitulent, l’Allemagne signe l’armistice.

1918 – 1929 Le Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes.

1921 – 1934 Le Roi Alexandre, tué à Marseille en 1934 lors de sa visite en France.

1924 Le début de la production d’avions en Serbie.

1929 Radio Belgrade commence la transmission de ses programmes.

1929 – 1941 Le Royaume de Yougoslavie.

Le 6 avril 1941 Les Allemands, sans déclaration de guerre, bombardent Belgrade et les autres villes serbes.

1941 – 1945 L’occupation de la Yougoslavie pendant la Seconde Guerre mondiale par l’Allemagne et les pays voisins.

Le 20 octobre 1944 Belgrade est libérée par l’Armée populaire de libération de la Yougoslavie aidée par l’Armée rouge russe.

1945 L’abolition de la monarchie et la proclamation de la République fédérale populaire de Yougoslavie, sous la direction du Parti communiste de la Yougoslavie.

1945 – 1980 Josip Broz Tito, en tant que président de la Yougoslavie, leader du Parti communiste et commandant suprême de l’Armée populaire yougoslave, par sa politique habile dans la politique mondiale bipolaire entre l’OTAN et le Pacte de Varsovie, réussit à assurer pour la Yougoslavie, une position favorable dans les relations internationales.

1948 Après la Résolution de l’Informbiro, la séparation de Tito et Staline.

1950 Le début officiel de l’ « autogestion ouvrière » sur les biens enlevés à leurs propriétaires d’avant la guerre.

1956 La Yougoslavie, l’Égypte et l’Inde créent le Mouvement des pays non-alignés.

1961 À Belgrade a lieu la Première conférence des pays non-alignés.

1963 Par la nouvelle Constitution, le nom du pays est changé en République fédérale socialiste de Yougoslavie.

1961 Ivo Andric obtient le Prix Nobel de littérature.

1968 Les manifestations étudiantes à Belgrade.

1974 La nouvelle Constitution de la RFSY.

1980 Le décès de Josip Broz, le pays est gouverné par une Présidence de huit membres.

1991 – 1995 La guerre civile et la décomposition de la Yougoslavie le long des frontières de ses républiques.

1992 La proclamation de la République fédérale de Yougoslavie, composée de la Serbie et du Monténégro, à laquelle les Nations Unies imposent un embargo économique.

1999 L’aviation de l’OTAN, en soutien aux sécessionnistes albanais au Kosovo-et-Métochie, bombarde la Yougoslavie pendant trois mois. À cause du bombardement des cibles dans les villes de la Serbie, un grand nombre de civils sont morts. Par l’Accord de Kumanovo, le Kosovo-et-Métochie est placé sous le protectorat des Nations Unies. Environ 300 000 Serbes sont des réfugiés du Kosovo-et-Métochie.

Le 5 octobre 2000 Après les élections et les manifestations des citoyens, Slobodan Milosevic quitte le pouvoir.

2001 La Serbie obtient son premier gouvernement démocratique.

2003 La République fédérale de Yougoslavie devient la Communauté d’États Serbie-et-Monténégro.

Le 12 mars 2003 Le Premier ministre, Dr Zoran Djindjic, est tué.

2006 La Serbie redevient un pays autonome. Une nouvelle Constitution de la République de Serbie est adoptée.

2009 La demande d’adhésion formelle à l’Union européenne.

facebooktwittergoogle_pluspinterestmailfacebooktwittergoogle_pluspinterestmail