Parc national Sar-planina (Massif de Sar-planina)

Le massif de Šar-planina se trouve à l’extrême sud de la Serbie, à la frontière de la Macédoine. Cette chaîne de montagne d’une beauté inhabituelle, presque sauvage, comporte une centaine de sommets, de plus de 2.000 mètres d’altitude. C’est aussi la montagne la plus riche en eau des Balkans et dont les ruisseaux courent vers trois bassins fluviaux qui se dirigent vers la mer. La richesse de sa flore et de sa faune, le grand nombre d’espèces endémiques, ont fait de cette chaîne un parc national.

Šar-planina est également un véritable musée du relief glaciaire. La rencontre du climat méditerranéen et du climat continental le long des hauts remparts de Šar-planina, est la cause des microclimats variés. Tandis qu’on peut sentir l’influence du climat chaud de la Méditerranée dans les vallées autour de la PrizrenskaBistrica et du Lepenac, le climat des sommets les plus élevés est un vrai climat alpin, froid et cruel, de sorte que la neige s’y maintient 280 jours par an. Il n’est pas rare d’y voir les quatre saisons en une seule journée.

Toutes ces caractéristiques ont eu une influence sur la richesse de sa flore et faune, elles aussi. Les nombreuses espèces locales et endémiques, telles que le millefeuille du Roi Alexandre, le clou de girofle de Šar-planina et le safran de Šar-planina, reflètent la valeur très particulièrede cette montagne. Les espèces spécifiques du Parc national sont en effet: le nartheciumscardicum, le chêne macédonien, l’if, le pin de Macédoine, le pin de Bosnie… les forêts de chênes, de hêtres, de sapins, toutes sortes de plantes – buissons et végétation de haute montagne, constituent un habitat idéal pour les 147 espèces de papillons, ce qui fait de Šar-planina l’une des régions les plus riches d’Europe en lépidoptère. Plus de 200 espèces d’oiseaux en complètent la faune.

Cette montagne est également réputée pour le Šarplaninac, une race authentique de chiens de berger célèbre pour son courage, sa force et son endurance.

Tous les lacs de Šar-planina, sont dus à la fonte des glaces. Ils se situent dans les dépressions, qui contenaient ces glaciers montagneux. Les habitants les appellent « les yeux de la montagne » à cause de leur beauté. Tributaires des conditions météorologiques, ces lacs sont recouverts de neige du mois de novembre au mois de mai.

Ils sont au nombre de sept : le lac de Livadica, DonjeBlateštičko, GornjeBlateštičko, Velikivir, Mali vir,le lac du Malo Jažinačko et le lac du VelikoJažinačko. Ces lacs, d’une transparence parfaite et d’une beauté glaciale, n’offrent même pas de conditions de survie favorable. C’est pourquoi il n’y a que dans les lacs Livadičko et VelikoJažinačko qu’on puisse trouver la truite de ruisseau. qui ne peut s’y reproduire en raison des conditions de vie extrêmes.

Le patrimoine historique du Parc national de Šar-planina est d’une grande richesse, très variée et d’une importance très particulièrepour l’identité et l’histoire serbe. En plus des forteresses médiévales, des habitations et des ponts, un grand nombre d’églises et de monastères serbes soulignent la valeur exceptionnelle de cette région. Notons comme exemple l’ermitage de saint Pierre Koriški du XIIIème siècle, ou le monastère de saint Archange du XVème siècle, situé dans le canyon de la rivière PrizrenskaBistrica, près de Prizren, la capitale médiévale serbe au pied de Šar-planina.