Parc national Fruska gora

« Il fût un temps, d’après les livres, il y eut une mer… » Autrefois, Fruškagora était une île de la mer de Pannonie. Aujourd’hui, c’est un massif montagneux érigé sur une vaste plaine, dont le sommet Crveničot (539 m) est cerclé des tapis bariolés de la plaine de Srem, de vignes et des tours des monastères. Les pentes douces, les forêts centenaires, les fameux vignobles et les nombreux monastères sont les marques essentielles de cette haute colline du parc national du même nom.

Le massif de Fruškagora est composé de différents types de roche datant du paléozoïque, du mésozoïque, du tertiaire et du quaternaire. Cette composition géologique s’est enrichie de nombreux fossiles végétaux et animaux. Ils ont été préservés dans les couches de l’ancienne mer de Pannonie, qui se trouvait dans cette partie de notre pays dans une période allant d’il y a cinquante millions d’années à il y a deux cents ans. Par ses fossiles nombreux, l’ancienne île de la mer de Pannonie reflète le passé géologique. En raison de ce patrimoine naturel, FruškaGora compte parmi les régions les plus importantes d’Europe.

Grâce à ses bases géologiques, ses caractéristiques insulaires, ainsi qu’aux conditions maritimes passées, Fruškagora possède un monde vivant riche et particulier. Parmi les espèces que comprend la flore de cette région, il faut mentionner des plantes rares telles que la cerise des steppes, l’aubépine noire, la plante sans feuilles, et plus de 30 types d’orchidées… Les forêts y sont mixtes et variées. Il est très intéressant de remarquer que plus de 30% des forêts de Fruškagora sont composées exclusivement de tilleul, cas unique en Europe. La végétation herbacée se caractérise par de nombreuses espèces rares typiques de prés et de steppe de caractère fossile, comme par exemple : l’adonis, la grande anémone, le stipe… Il y a environ 400 espèces de champignons connues actuellement. Les champignons comestibles les plus connus sont la lépiote élevée, la chanterelle, le cèpe de Bordeaux, etc.

Dans les forêts de Fruškagora vivent aussi le chat-tigre, la fouine blanche, le loir gris, la chauve-souris, et aux bords des steppes il y a de nombreuses colonies de Souslik d’Europe.Les ornithologues ont répertorié exactement 211 d’espèces d’oiseaux à FruškaGora. Les oiseaux les plus rares et donc les plus menacés, sont les oiseaux de proie, tels que l’aigle à croix, l’aigle pomarin, le faucon des steppes, le pygargue à queue blanche et l’aigle pygmée. Le monde des insectes est particulièrement riche, comprenant aussi des espèces qui figurent dans la liste des raretés naturelles de la Serbie.

facebooktwittergoogle_pluspinterestmail
facebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquare