Route des Empereurs romains

Bien qu'il ait disparu il y a plusieurs centaines d'années, l'Empire romain continue de fasciner de nombreux chercheurs, archéologues et amateurs d'histoire et de culture antiques. Situé sur la frontière orientale de l'ancien empire, le territoire de la Serbie actuelle représente un lieu où les batailles les plus féroces ont eu lieu contre des ennemis extérieurs, mais aussi pour la domination à l’intérieur de l'empire. De Sirmium au nord à Justiniana Prima au sud de la Serbie, sept sites exceptionnels racontent l'histoire de l’empire le plus puissant de son époque et de seize empereurs romains nés sur le territoire de la Serbie actuelle.

Sirmium

Autrefois puissante et importante, mais aussi plaque tournante du commerce, Sirmium est la ville natale de cinq empereurs romains : Trajan Dèce, Aurélien, Probus, Maximien Hercule et Gratien. Les vestiges du palais impérial, des aqueducs, des villas urbaines et des forteresses permettent aux visiteurs de ressentir l'atmosphère de l'une des quatre capitales de l'Empire romain qui a connu son âge d’or entre le Ier et le IVème siècle. La ville était située à l’emplacement actuel de Sremska Mitrovica.

Singidunum

Placé sur un endroit stratégique important au confluent de la Save et du Danube, Singidunum conserve les vestiges de l'une des principales colonies de la province de Mésie. À l'arrivée des Romains dans la région qui avait été peuplée par les Celtes, Singidunum devint un camp militaire qui atteignit son apogée avec l'arrivée de la légion de Flavia IV en l’an 86. La présence d’anciennes ruines romaines à côté de l'architecture du XXIème siècle vous rappellera que cette région, bien avant l’existence de commodités modernes, était peuplée par des gens à la fois si proches, mais aussi tellement différents de nous. Viminacium 
L'ancien camp militaire de Viminacium possède toujours son aqueduc et ses sarcophages, racontant l’histoire du courage des Romains et du statut particulier dont jouissait cette ville à cette époque. Le statut de colonie obtenu au IIIème siècle a permis à la ville d’émettre sa propre monnaie, et les touristes qui visitent ses restes aujourd’hui peuvent se faire une idée sur les techniques romaines de frappe de monnaie.

Viminacium 

L'ancien camp militaire de Viminacium possède toujours son aqueduc et ses sarcophages, racontant l’histoire du courage des Romains et du statut particulier dont jouissait cette ville à cette époque. Le statut de colonie obtenu au IIIème siècle a permis à la ville d’émettre sa propre monnaie, et les touristes qui visitent ses restes aujourd’hui peuvent se faire une idée sur les techniques romaines de frappe de monnaie.

Voie de Trajan

Afin de se préparer à la guerre contre les Daces, l'empereur romain Trajan a fait tailler au début du IIème siècle une route escarpée le long du Danube. Pour marquer la fin des travaux, l'empereur posa une table en pierre portant des inscriptions en latin. Cette table est connue désormais sous le nom de Table de Trajan. De nos jours, le même chemin peut être pris par les amateurs d’histoire antique. Parfois, ils s’arrêtent devant les vestiges des forteresses de Diane et de Pontes, érigées pour la défense contre les barbares. En plus du fort de Pontes, on peut y trouver des vestiges du pont de Trajan qui reliait les deux rives du Danube.

Felix Romuliana

L’empereur Valerius Galerius Maximianus a démontré son amour pour sa mère nommée Romula en construisant à Gamzigrad un palais luxueux qui lui est dédié. Lorsque vous vous trouverez en face des hautes colonnes antiques construites au IIIème et au IVème siècles, vous comprendrez mieux pourquoi les vestiges de ce palais sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Lors de votre retour du site de Gamzigrad, ne manquez pas de vous arrêter à la ville de Zajecar afin de visiter le Musée national qui conserve les plus belles fresques et mosaïques de Felix Romuliana. 

Naissus

Mediana, un magnifique faubourg de l'ancienne ville de Naissus, a été construit sous le règne de
Constantin le Grand, en tant que résidence dans laquelle les rois séjournaient lorsqu’ils visitaient la ville. Promenez-vous le long des couloirs empruntés jadis par les empereurs romains. Admirez les mosaïques pittoresques et les restes des thermes romains et des greniers qui reflètent la splendeur d'une résidence impériale unique construite il y a 1600 ans. 

Justiniana Prima

Les vestiges de basilics, de l’aqueduc ainsi que les rues constellées des colonnades font de la ville romaine de Justiniana Prima l'un des sites antiques les plus intéressants des Balkans. La cité, caractérisée par le riche patrimoine d'architecture classique et chrétienne, a été construite par l'empereur Justinien Ier au VIème siècle. La visite de la capitale de la province d'Ilyricum, sur le territoire de l'actuel site de Caričin grad près de Leskovac est la meilleure manière de recoudre l'histoire des empereurs romains. En effet, il s’agit à la fois du monument le plus méridional et l’un des bâtiments les plus récents de l’époque où les empereurs romains régnaient dans cette partie de l’Europe.

 

Régions viticoles le long du Danube

Même les anciens Romains considéraient la vallée du Danube comme l'une des meilleures régions pour la production de vin. Aujourd'hui, le Danube relie trois régions viticoles serbes : celles de Belgrade, de Srem et de Negotin, chacune avec des cépages particuliers et de nombreuses spécificités.

Belgrade est l'une des rares capitales à disposer de vignobles dans sa périphérie. Sur les pentes des monts environnants d’Avala et de Kosmaj, on produit des vins auxquels la lumière diffusée depuis le Danube et la Save donne un bouquet puissant.
Non loin de Belgrade est situé Smederevo, une ville à proximité de laquelle les anciens Romains plantaient des vignes et produisaient des vins. Au XVème siècle, les souverains serbes ont poursuivi cette ancienne tradition. En 1909, la cave à vin Godomin réalise un vin blanc à partir d’un cépage local, le smederevka, encore et toujours emblème de la région. Le smederevka est un vin blanc d'une acidité élevée et d'une odeur agréable qui, lorsque les années sont favorables, prend un goût de vanille.
La zone viticole de la Fruska Gora dans la région de Srem est connue principalement pour ses vins blancs, frais et harmonieux. C’est ici que vous pourrez déguster deux vins particuliers. L'un est le bermet, un vin aromatisé à l'origine géographique protégée. Le second est l'ausbruch, un vin élaboré à partir de raisins mûrs récoltés tardivement.
Negotinska Krajina est l’une des régions viticoles du Danube où la vigne y a été introduite depuis l’antiquité. Située dans la région montagneuse des gorges de Djerdap, la région de Negotin est connue pour ses plantations de crna tamjanika, un cépage local de cette région, qui donne un vin aux saveurs florales, fruitées et épicées de rose, de raisins secs et de basilic. En plus des vins doux issus de crna tamjanika, des vins rouges intenses aux bouquets agréables sont également produits ici.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie