Forteresses sur le Danube

Frontière naturelle séparant l'Europe du nord et l’Europe du sud, le Danube était souvent un champ de bataille pour des guerres de domination entre de nombreuses tribus et peuples, notamment les Celtes, les Romains, les Byzantins, les Turcs, les Hongrois et les Serbes. Pour établir leurs frontières, de nombreux souverains ont construit des fortifications sur les rives de ce fleuve. Certaines d'entre elles témoignent toujours de l'histoire mouvementée de ces régions, prêtes à révéler aux visiteurs tous leurs secrets.

Forteresse de Bač 

Dans la plaine fertile de Voïvodine, à proximité de la ville de Bač, qui a donné son nom à la région entière de Bačka, se trouvent les vestiges de la plus ancienne forteresse autrichienne de Serbie. On croit que ce fort, autrefois puissant, a été construit à l'époque du roi Karlo Robert. La visite de la forteresse de Bač, dont le donjon est bien conservé ainsi que plusieurs de ses tours auxiliaires, évoque l'atmosphère du XIVème siècle lorsque les remparts de cette fortification faisaient partie intégrante du système de défense de l'empire autrichien.

Forteresse de Petrovaradin

La forteresse construite de 1692 à 1780 a été conçue par des ingénieurs militaires autrichiens selon le système de fortifications françaises du célèbre constructeur Vauban. En passant par la ville haute à côté de l'Arsenal et du Pavillon des officiers, la ville basse où se trouvent des logements, des hôpitaux et des casernes, vous découvrirez comment était la vie dans une "ville dans la ville" réservée aux gardiens de la forteresse. Et pour vous protéger du soleil et du vent, glissez-vous au sous-sol et promenez-vous dans des passages longs de 16 kilomètres qui, comme des labyrinthes, vous mènent dans le monde souterrain captivant de la forteresse de Petrovaradin. Chaque année au mois de juillet, la forteresse dePetrovaradin devient la capitale du divertissement car elle accueille le célèbre festival de musique Exit.

Forteresse de Belgrade

L'une des principales attractions touristiques de la capitale serbe, la forteresse de Belgrade, est un lieu populaire pour les promenades autant pour les belgradois que pour les visiteurs. La première forteresse au confluent de la Save et du Danube a été construite par les Celtes, mais elle doit son apparence actuelle aux peuples qui l’ont investi après. Entre le IIème et le XVIIIème siècle, les Romains, les Byzantins, les Hongrois et les Turcs ont adapté la forteresse à leurs propres besoins. C'est pourquoi cet édifice est toujours caractérisé par un style éclectique dans lequel chacun peut trouver les traces de l’époque qui lui est proche.

Forteresse de Smederevo  

En regardant le paysage tranquille de Smederevo, il est difficile de croire qu’à cet endroit, il y a quelques centaines d’années, deux empires médiévaux croisaient le fer. Construite au XVème siècle à l'initiative du despote serbe Đurađ Branković, la forteresse de Smederevo est le dernier grand bâtiment de l'architecture militaire serbe. Située dans la capitale serbe de l'époque, la forteresse devint rapidement le théâtre de nombreux conflits entre serbes et ottomans. Le magnifique bâtiment de la forteresse de Smederevo raconte toujours de nombreuses légendes sur les défaites et les victoires à ceux qui sont prêts à l’écouter.

Forteresse de Ram

C’est en navigant sur le Danube, dans les environs du village de Ram, que les touristes sont attirés comme par magie par la structure de la forteresse en forme d’étoile qui se dresse sur la rive droite depuis le XVème siècle. Témoin de la lutte entre christianisme et islam, la forteresse de Ram a été à plusieurs reprises envahie et perdue par les Byzantins, les Hongrois et les Turcs avant d’être conquise par les despotes médiévaux serbes.

Forteresse de Golubac

Sur la rive droite du Danube, à l'entrée de la gorge de Djerdap, se trouve un autre joyau architectural de cette région. Construite au XIVème siècle sur un rocher inaccessible au-dessus de la gorge de Djerdap, la forteresse de Golubac a été le théâtre de nombreux conflits entre la Serbie et la Turquie. La vue depuis le poste d’observation de la forteresse de Golubac est tout aussi fascinante aujourd’hui, comme elle l’était lorsque les souverains médiévaux, regardant par-dessus la rivière, planifiaient leurs prochains exploits.

Forteresse de Fetislam

À l'entrée de la forteresse de Fetislam, construite par les souverains turcs au XVIème siècle, se trouve une plaque de marbre dédiée au sultan turc Mahmoud II. La forteresse qui porte un nom évocateur qui signifie "la victoire de l'Islam" est caractérisée par ses tours circulaires parfaitement conçues d’où l’artillerie frappait facilement les soldats ennemis.

Actualités

Abonnez-vous

Bulletin de l’Office du Tourisme de Serbie