Kragujevac

Kragujevac est le centre économique, culturel, universitaire, médical et politique de la Sumadija et Pomoravlje et des régions voisines. Avec 180 000 habitants, c’est la quatrième plus grande ville en Serbie. Elle se trouve au cœur de la Sumadija et de la Serbie et s’étend sur une surface de 835 km², avec 57 agglomérations et 78 communautés locales (la plus petite unité administrative). Elle est construite sur les rivages de la rivière Lepenica, dans la vallée de Kragujevac ou se rencontrent les Monts de Sumadija : Rudnik, Crni vrh et Monts Gledic.

Elle est située sur une hauteur moyenne de 180 m, dans une région au climat continental modéré. Sumadija est caractérisée par un relief en collines aux pentes légères et douces. Le nom de la région (« suma », forêt en serbe) vient de ses immenses forêts qui couvrent aujourd’hui un quart de sa surface totale.

Lorsque le prince Milos Obrenovic renouvela l’État serbe en le libérant des Turcs en 1818, il choisit Kragujevac pour sa capitale. En 1822 déjà, Kragujevac avait 283 maisons et 2000 habitants. Son importance s’accrut avec la création de la Fonderie de canons, qui s’est plus tard transformée en Institut technique militaire (ancêtre du constructeur d’automobiles Crvena zastava). La ville de Kragujevac est plusieurs fois « la première en Serbie » : première capitale (1818), première Cour – Serbska kancelarija (1820), premier lycée (1833), premier théâtre – Knjazevsko-serbski teatar (1835), première université – Licej (1838), première fonderie de canons (1853), première centrale électrique (1884). À Kragujevac se trouvent des institutions d’importance nationale et régionale et plusieurs d’entre elles continuent la tradition dans leur domaine : le théâtre Joakim Vujic (1835), la Bibliothèque nationale Vuk Karadzic (1866), la Société d’art et de culture Abrasevic (1904).

Le Musée national à Kragujevac possède des départements d’archéologie (avec plus de 100 000 objets), des Beaux-arts (avec plus de 1000 objets d’art), de l’ethnographie et de l’histoire de Kragujevac et Sumadija. Le Musée Stara livnica (Ancienne fonderie) présente un siècle et demi de développement de l’industrie à Kragujevac et en Serbie. Les plus importants monuments culturels et historiques de Kragujevac sont la Vieille église (Stara crkva) de 1818, fondée par le prince Milos Obrenovic, le bâtiment de l’Assemblée de la principauté de Serbie, le palais du prince Milos, le bâtiment de la Cour, la Résidence d’Amidza, le Premier lycée, le Parc mémorial Octobre de Kragujevac et autres.

De nombreux événements culturels ont lieu à Kragujevac, dont les plus célèbres sont OKTOH, la Foire internationale de la caricature pacifiste, le Festival international des chœurs de chambre, le Spectacle de folklore, le festival de Jazz, les Rencontres des théâtres serbes « Joakim fest » et autres.

Une attraction particulière est l’Aquarium de Kragujevac, le premier aquarium d’eau douce en Serbie, qui se trouve à la Faculté des sciences naturelles et mathématiques. Sur plus de 200 m² sont exposés plus de 250 aquariums avec le monde vivant des eaux continentales des Balkans et des régions tropicales et subtropicales.