Ethno-parcs
facebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquarefacebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquare

Les ethno-parcs sont soit des exemples authentiques d’architecture populaire aménagés par des travaux de conservation, soit des établissements de construction récente bâtis dans le style typique d’une certaine région géographique. Ce qui les distingue des autres villages serbes, c’est leur caractère complètement touristique ou culturel et historique et ils ne sont pas habités par une population locale.

Ce sont des reconstructions fidèles des ambiances de la campagne serbe, telle qu’elle était il y a un ou deux siècles, construites principalement en bois et pierre. Les touristes sont logés dans des chambres aux motifs et mobilier de campagne, et ils se nourrissent dans des ethno-restaurants avec des plats traditionnels.

Dans les jardins se trouvent des greniers à grains ou autres bâtiments typiques pour les fermes d’autrefois, souvent avec des fiacres, alambics pour la « rakija », outils agricoles et autres objets exposés en plein air. Certains ethno-parcs possèdent des caves à vins, des paddocks pour les chevaux et des collections ethno permanentes.

Sur un versant de la Mokra gora, Mecavnik, un ethno-parc moderne a été construit – « Drvengrad », lieu de création du célèbre réalisateur Emir Kusturica, avec ses restaurants, cinéma, galerie…

À Trsic, près de Loznica, le lieu de naissance de Vuk Stefanovic Karadzic, se trouve le parc ethnographique avec sa maison commémorative, des bâtiments d’architecture traditionnelle et des établissements touristiques.

L’ethno-village Divljakovac est construit sur les versants de la montagne Bukulja et comprend sept maisons de plus de 200 ans, aménagées en appartements à 2 ou 5 lits.

L’ethno-village Beli Kamen se trouve à proximité de Prokuplje, à 950 m de hauteur avec toutes les installations nécessaires pour le logement, alimentation et récréation.

L’ethno-parc archéologique dans le village de Ravna, à 8 km au nord de Knjazevac, près de la fortification antique de Timacum Minus, possède une station d’exploration dans le bâtiment de l’école du village et une ferme reconstruite de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

INFO

www.mecavnik.info
www.trsic.com
www.etnoselo-divljakovac.com
www.etnoselo-belikamen.com
facebooktwittergoogle_pluspinterestmailfacebooktwittergoogle_pluspinterestmail