Monastères au Kosovo-et-Métochie

La région de la Province autonome de Kosovo-et-Métochie au sud de la Serbie est composée de deux vallées. La vallée de l’est tient son nom de l’oiseau merle (« kos ») – Kosovo, et la partie ouest du territoire était composée au Moyen Âge des métochions – des territoires dépendant de l’Église orthodoxe serbe, d’où le nom de Métochie.

Le territoire de la Province autonome de Kosovo-et-Métochie actuel représentait la région centrale de l’État médiéval serbe à l’époque de son apogée à la fin du XIIIe et au début du XIVe siècle. Pour cela, les racines des souverains, de la noblesse et des prélats serbes sont préservées dans un nombre important au Kosovo-et-Métochie.

Les villes principales Pec, Prizren et Pristina représentaient des centres politiques, religieux et économiques importants autour desquels la plupart des monastères a été bâtie. De la même manière que les villes se sont développées sur des vestiges des localités urbaines de l’époque antique, de nombreuses églises ont été construites sur des endroits culturels chrétiens plus anciens, ce qui était fréquent en Byzance et dans les pays qui étaient sous son influence et qui se développaient sur les vestiges de l’Empire romain.

Sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, quatre monuments au Kosovo-et-Métochie sont inscrits sous le nom commun de Monuments médiévaux au Kosovo : le monastère Decani (inscrit séparément en 2004), les monastères la Patriarchie de Pec et Gracanica, et l’église Bogorodica Ljeviska à Prizren (2006).

Les monuments médiévaux serbes au Kosovo-et-Métochie sont inscrits depuis 2006 sur la liste du patrimoine mondial en péril de l’UNESCO, à cause de la situation sécuritaire instable dans cette province serbe, actuellement sous l’administration de la MINUK. La visite des monastères et des églises est seulement possible avec une escorte militaire de la KFOR.

INFO

Diocèse de Raska-Prizren
www.eparhija-prizren.com

Gracanica

Patriarchie de Pec

Decani

Banjska