Studenica
facebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquarefacebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquare

Pas loin de la gorge pittoresque de la rivière Ibar, sur la rive droite de la rivière Studenica, encerclé d’une grande enceinte, s’érige le monastère de Studenica, fondé par le grand duc Stefan Nemanja, fondateur de l’État indépendant serbe et de la dynastie qui gouverna la Serbie pendant deux siècles.

Il représente le plus important complexe monastique de la Serbie médiévale et un grand centre religieux et artistique du peuple serbe. En un peu plus d’une décennie, de 1183 jusqu’en 1196, fut édifié le plus beau bâtiment de l’architecture médiévale serbe. Depuis le XIIe siècle, époque où la communauté des moines fut fondée, Studenica n’a jamais interrompu sa vie qui dure depuis plusieurs siècles. Construit en tant que mausolée par les fondateurs de la dynastie des Nemanjic, Studenica servit de modèle à plusieurs souverains de cette dynastie pour la construction de mausolées ressemblant à l’église de Notre-Dame.

L’église de Notre-Dame (Bogorodicina) compte parmi les plus importants monuments de l’école architecturale de Raska. Grâce à une union originale du style byzantin traduit par l’espace et la structure du temple et de l’architecture romane reflétée dans les formes de l’extérieur et leur traitement en marbre blanc, Studenica représente un chef-d’œuvre de l’architecture médiévale.

Les fresques, un chef-d’œuvre de la peinture byzantine du début du XIIIe siècle, ont orienté la voie de la peinture médiévale serbe. Dans le trésor, sont conservés quelques-uns des exemples monumentaux de l’art appliqué serbe, comme la bague de Stefan Nemanja, des objets en métal, tuniques, chartes et autres reliques.

Une place particulière dans le complexe monastique de Studenica est occupée par l’église du Roi (Kraljeva), fondée par le roi Milutin en 1314, avec des peintures murales d’une subtilité surprenante. Elle représente l’un des plus beaux ensembles de fresques de l’art médiéval serbe.

Avec ses temples, salles à manger, tours et résidences, Studenica a conservé sa principale fonction, et en tant que monument exceptionnel protégé par la loi, il est inscrit sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO depuis 1986. Le monastère de Studenica se trouve sur l’Itinéraire culturel Transromanica.

facebooktwittergoogle_pluspinterestmailfacebooktwittergoogle_pluspinterestmail