Sopocani

Le monastère de Sopocani est situé à la source même de la rivière Raska, à 15 km à l’ouest de Novi Pazar. Il a été construit par le roi Uros Ier Nemanjic en 1260 pour son mausolée, puis il a été agrandi et renouvelé vers la moitié du XIVe siècle par son arrière-petit-fils Dusan. De ce qu’il était autrefois, un grand complexe monastique, composé de plusieurs bâtiments (salle à manger, résidences, etc.), il n’en reste aujourd’hui que l’église de la Sainte-Trinité (Svete Trojice). Le monastère fut entouré d’une grande enceinte en pierre avec deux portes.

La peinture compte parmi les plus impressionnantes créations de la peinture à fresque byzantine qui représente d’une façon monumentale les personnages et les événements de l’histoire du christianisme. Les fresques de Sopocani, créées dans la seconde moitié du XIIIe siècle, représentent l’apogée d’un style classique dont les principales caractéristiques étaient l’harmonie et la beauté. La fresque la plus précieuse est la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu (Uspenje Bogorodice), située sur le portail ouest de l’église et caractérisée par une symphonie des couleurs jaunes, bleues, vertes et violettes.

Le monastère est inscrit sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO depuis 1979, comme partie de l’ensemble de Vieux-Ras avec Sopocani. Le monastère de Sopocani se trouve sur l’Itinéraire culturel Transromanica.