Monastères


facebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquarefacebooktwittergoogle_plusyoutubeinstagramfoursquare

À cause de leurs particularités architecturales, décorations sculpturales, fresques, icônes, livres manuscrits, nombreuses œuvres d’arts appliqués, les monastères de la Serbie attirent l’attention des touristes et des experts d’art médiéval.

L’architecture des monastères médiévaux serbes fait preuve d’une diversité particulière. Pendant le XIIIe et en partie le XIVe siècle, on construisait des églises typiques, dont les proportions, le traitement décoratif des façades et la sculpture révèlent l’influence de l’art romain et elles s’inscrivent dans l’école architecturale de Raska. La première moitié du XIVe siècle fut marquée par des créations architecturales et d’excellentes peintures, produites pendant le règne du roi Milutin (Gracanica).

Après 1371 naît le style particulier de l’école architecturale de la Morava, avec des façades polychromes et un style décoratif, développé dans la vallée de la Morava (Ravanica, Lazarica, Ljubostinja, Kalenic…).

Les monastères et les églises médiévaux de la Serbie ne font pas partie seulement du paysage de la Serbie mais également de son âme, et représentent des galeries d’art uniques. Les fresques et les icônes des églises serbes sont un trésor de l’héritage culturel et historique de la Serbie.

Un des plus importants lieux saints serbes est Hilandar, un monastère serbe qui se trouve dans la partie nord du Mont Athos (la Sainte-Montagne) – la république monastique avec 20 grands monastères, située sur la troisième branche de la péninsule Chalcidique dans la Grèce du nord. Le monastère Hilandar a été construit en 1198 par Stefan Nemanja et ses fils, moine Sava et Stefan Prvovencani.

INFO

Église orthodoxe serbe
www.spc.rs

Monastère Hilandar
www.hilandar.org
facebooktwittergoogle_pluspinterestmailfacebooktwittergoogle_pluspinterestmail