Forteresses et villes fortifiées


Dans la Serbie entière, il y a environ 200 localités avec des vestiges d’anciennes forteresses et villes fortifiées, datant depuis l’époque antique. Cependant, après plusieurs siècles de guerres et de dévastations, ne sont restées préservées que les forteresses qui ont gardé leur fonction militaire pendant le Moyen Âge sous le règne des Ottomans. La plupart de ces bâtiments a été remaniée et adaptée suite au développement de la technique militaire, perdant leurs formes médiévales originales. Les villes modernes serbes ont été construites sur leurs emplacements et sont même aujourd’hui, ornées de vestiges d’anciens remparts et tours.

Les forteresses étaient uniquement des points forts militaires, et les châteaux représentaient de petites fortifications où se trouvait la cour du souverain ou d’un noble. Les plus vastes étaient les villes fortifiées avec plusieurs parties de défense séparées et dans lesquelles, outre les châteaux, les remparts encerclaient l’agglomération civile.

Dans les alentours de la forteresse Vieux Ras, près de Novi Pazar, se trouve un groupe de monuments culturels médiévaux, qui ont été inscrits en 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sous le nom commun : Vieux Ras avec Sopocani.