Culture

Bien que la Serbie se soit trouvée pendant des siècles sur le territoire de fréquentes guerres, ravages, incendies et migrations, sur des routes tumultueuses qui menaient de l’Europe à l’Est et de l’Est vers Europe, un riche héritage culturel et historique y a persisté. La diversité et la richesse des monuments du passé et sa beauté naturelle font de la Serbie un pays intéressant et font une partie intégrale de ses attractions touristiques.

Les témoignages sur la vie préhistorique de ce territoire sont représentés par de nombreux sites archéologiques. Lepenski Vir, la première structure économique et sociale de la période de 6500 à 5500 ans av. J.-C., Starcevo du Néolitique ancien de 5500 à 4500 ans av. J.C. et Vinca du Néolitique récent de 4500 à 3200 ans av. J.C, témoignent que pendant des millénaires, ce territoire représentait le centre du monde préhistorique.

Des six siècles de l’Empire romain présent sur le territoire de la Serbie témoignent les vestiges de routes et villes romaines importantes – Gamzigrad, Sirmium, Mediana, avec divers bâtiments.

Un des plus importants ensembles monumentaux préservés en Serbie sont les monastères orthodoxes, construits dans la période entre le XIIe et le XVIIe siècle. Ils se situent de la Fruska gora au nord, en passant par les vallées de la Morava et de l’Ibar, jusqu’au Kosovo-et-Métochie. Le complexe de Vieux Ras avec Sopocani, le monastère Studenica et le monastère Visoki Decani avec la Patriarchie de Pec, Gracanica et l’église de Bogorodica Ljeviska à Prizren, sous le nom commun de « Monuments médiévaux au Kosovo (Serbie) » se trouvent sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

INFO

Bureau de la République pour la protection des monuments culturels
Radoslava Grujića 11, 11 000 Belgrade
Tél : +381 (0) 11 2454-786, fax : 3441-430
www.heritage.gov.rs

Monuments culturels de la Serbie
http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs